Les mutuelles familiales

Tarif de la mutuelle enfant : à quel prix s’attendre ?

A la naissance de votre enfant, plusieurs démarches administratives doivent être effectuées rapidement ! L’une d’entre elles consiste à prévenir votre mutuelle santé de l’arrivée de votre bébé au sein de votre famille. En effet, il est important que les divers soins dont pourrait avoir besoin votre enfant soient pris en charge par la Sécurité sociale mais aussi par la complémentaire santé. Dès la naissance de votre enfant, il est possible de le rattacher à votre contrat d’assurance santé ou d’examiner la possibilité de souscrire, pour lui seul, un nouveau contrat personnel. 

Alors, voulez-vous affilier votre enfant à votre mutuelle individuelle ou souscrire un contrat à part pour lui ? Quels choix s’offrent à vous et quels tarifs seront les plus avantageux ? Nous faisons le point pour vous.

En cas de rattachement de l’enfant à votre propre mutuelle

Lorsque les parents ont chacun souscrit un contrat

Si vous faites le choix de rattacher votre enfant à votre complémentaire santé individuelle, ce dernier disposera des mêmes garanties de prises en charge que vous. Dans cette situation, aucun contrat supplémentaire ne sera souscrit. L’enfant sera considéré comme ayant droit et sera affilié au contrat d’un de ses parents. 

En général, les mutuelles familiales disposent de formules proposant des tarifs dégressifs à chaque nouvelle adhésion d’enfants, en plus éventuellement du conjoint. Par exemple, la Mutuelle Générale offre la cotisation à partir du 3ème enfant ainsi que les 6 premiers mois de cotisation pour les nouveau-nés. Malakoff Médéric propose également des avantages tarifaires : 10% de réduction pour l’adhésion d’un parent seul et de son enfant, 20% de réduction pour le 2ème enfant, et une adhésion offerte à partir du 3ème enfant. Enfin, Eovi MCD mutuelle propose 5% de réduction si le conjoint souscrit la même garantie, mais aussi 12 mois offerts pour les nouveaux-nés et les adoptés, ainsi que la gratuité au-delà du deuxième enfant.

Le montant des cotisations à une complémentaire familiale dépendra des garanties choisies. En général, il s’élève à une dizaine d’euros par mois pour un enfant.

mutuelle


Lorsque les parents sont affiliés à une mutuelle entreprise obligatoire

Les garanties de certaines mutuelles d’entreprise peuvent être étendues aux ayants droits. Dans ce cas, les enfants sont automatiquement rattachés au contrat de la mutuelle d’entreprise d’un des parents.

En revanche, une partie des mutuelles collectives propose aux adhérents de les assurer seuls, c’est-à-dire sans qu’aucun ayant droit ne puisse être rattaché à leur contrat. Il est donc important de bien faire le point avec votre assurance entreprise obligatoire pour savoir le type de prise en charge proposé.

Le tarif pour un ayant droit rattaché à une assurance complémentaire d’entreprise correspond généralement à 60% du tarif d’un adulte. Le montant dépendra des négociations engagées, du niveau de garanties souscrit et de la part prise en charge par l’employeur qui s’élève au minimum à 50% de la cotisation négociée.

Cette adhésion obligatoire peut ainsi représenter un avantage financier si vos enfants peuvent y être rattachés. Néanmoins, les garanties proposées par votre assurance d’entreprise ne correspondront peut-être pas totalement aux besoins de votre enfant. Une sur-complémentaire santé peut être envisagée.

En cas de souscription à une assurance personnalisée pour votre enfant

Quelques compagnies d’assurance santé proposent aux parents de souscrire un contrat individualisé pour leur enfant car ces derniers ont des besoins spécifiques en matière de santé : consultations pédiatriques, vaccinations, soins dentaires ou ophtalmologiques, frais d’hospitalisation, séances de psychothérapie… Attention, le mineur de moins de 16 ans devra être ayant droit sur un contrat souscrit de l’un de ses parents car il ne peut adhérer à un contrat seul.

Faire le choix d’adapter les contours de la mutuelle du père ou de la mère permet notamment aux parents d’adapter les garanties proposées aux besoins médicaux actuels et à venir de leurs enfants. En effet, celles octroyées généralement aux adultes ne sont pas forcément adaptées aux bébés et aux enfants. La solution d’une mutuelle familiale semble donc très avantageuse puisqu’elle permet une protection plus personnalisée et évolutive en fonction de l’âge. Encore faut-il que l’un des deux parents ne soit pas contraint par une mutuelle entreprise obligatoire.


Que retenir sur les tarifs de la mutuelle enfant ?

Lorsque vous en avez la possibilité, faire le choix d’une couverture adaptée pour votre enfant vous permettra de ne pas dépenser de l’argent dans des garanties qui pourraient sembler superflues. De manière générale, les mutuelles familiales proposent une meilleure prise en charge de certains soins comme les frais d’orthodontie par exemple, et permettent de bénéficier d’avantages « famille ».

A contrario, les cotisations sont moins élevées lorsque l’enfant est rattaché à la mutuelle collective de ses parents mais les prises en charge seront probablement moins adaptées à ses besoins. Cela dépendra des négociations réalisées entre la mutuelle entreprise et l’employeur. Faîtes le point et comparer.

Quel que soit le choix que vous ferez, le remboursement des soins et les montants des cotisations dépendront toujours du niveau de protection choisi lors de la souscription du contrat. N’hésitez pas à demander des devis auprès de plusieurs compagnies d’assurance santé avant de prendre une décision si le père ou la mère n’est pas obligé par une mutuelle entreprise !